MOTORIDERS, SPECIALISTE EN BLOUSON MOTO

Comment bien choisir son blouson de moto?

Pour tous les motards, le choix d'un blouson moto est difficile mais essentiel. Ce n'est pas un choix à faire trop vite car son utilisation est trop importante. Il ne faut pas oublier qu'il peut, un jour, sauver votre vie. Le blouson moto est comme une seconde peau. Il est donc indispensable qu'il puisse vous protéger suffisamment en cas de chute contre les brûlures ou les éraflures, mais aussi qu'il permette de vous maintenir au sec et au chaud en cas de pluie ou de froid. Petit tour d'horizon de ce qui existe...

Quelle matière ?

Il a toujours été d'usage pour un motard d'adopter un blouson moto en cuir. Très résistant, le cuir offre en effet la meilleure protection possible. L'épaisseur de la matière et sa résistance à l'abrasion permettent d'amortir davantage les chocs et sont un vrai rempart en cas de chute. Le blouson moto cuir homme est solide et efficace. Cependant, c'est une matière lourde, assez raide et non étanche. Pour être à l'aise dans un blouson en cuir, il faut l'avoir porté un certain temps pour s'habituer à son poids, mais aussi pour que le cuir s'assouplisse. Autre point négatif, son prix.

Il existe aujourd'hui des textiles différents qui se sont fait une place au soleil sur le marché des blousons moto. A l'inverse du cuir, les textiles comme le Cordura ou le mesh sont reconnus pour leur légèreté. Ces blousons peuvent souvent accueillir des doublures amovibles permettant de réguler la chaleur, l'étanchéité ou encore la transpiration. Le prix pour ce type de blouson moto homme est plus accessible. Mais la contrepartie de ces avantages est que les textiles sont beaucoup moins protecteurs en cas de chute et beaucoup plus sensibles à l'abrasion. Même si le Cordura est une fibre particulièrement solide, cela ne remplace pas le cuir en terme de sécurité.

Pour toutes les matières, cuir ou textiles, il est conseillé de rajouter des équipements amovibles. Ils permettent de protéger les zones les plus sensibles, comme les avant-bras, les épaules, les coudes ou le dos (pour les dorsales). Ces renforts sont en mousse (à changer après une chute) ou en kevlar (plus robuste). Quelle que soit la protection, il faut qu'elle soit homologuée CE.

blouson moto

Quel blouson moto été ?

Le blouson en cuir apparaît comme le vêtement le plus chaud. Mais de nouvelles technologies ont permis l'apparition de nouveaux modèles qui permettent de réguler la température, comme le cuir micro-perforé, la composition de bi-matériaux ou les ouvertures ventilées.

Les textiles ont la part belle en saison estivale. Ils sont effet moins lourds et moins chauds. Le Cordura, plus robuste, assurera une meilleure sécurité. N'hésitez pas à intégrer des doublures respirantes de type Gore-Tex ou des doublures permettant d'évacuer la transpiration (Tactel, 3Xdry, Coolmax). Pour les protections supplémentaires, choisissez des dorsales aérées et respirantes.

Bien choisir sa taille

Le cuir s'assouplit avec un usage régulier, voire quotidien. Donc si vous optez pour un blouson moto cuir, vous devez le choisir serré. D'une part, il n'est pas agréable de conduire avec un blouson trop large et d'autre part, cela peut même s'avérer dangereux car un blouson trop large augmente la prise au vent et donc accentue les risques de chute. Pour tous, faites vos tests en magasin et imaginez-vous en situation réelle. Penchez-vous et vérifiez que vous avez assez d'amplitude, tournez la tête pour voir si le col ne vous étrangle pas mais aussi s'il est assez haut pour protéger votre gorge du vent, contrôlez que le blouson couvre bien vos reins.

Le prix

Pour les blousons en cuir, il faut compter entre 350 € et 800 €.

Pour les blousons en textile, il faut compter entre 75 € et plus de 350 €.

Avant tout, il est important de payer pour la qualité de la matière et des finitions (solidité des coutures, doublures, etc.) plutôt que pour la marque. Un joli logo c'est bien, une meilleure protection c'est mieux et surtout pour le même prix.

L'entretien

Le nettoyage est assez simple : de l'eau et du savon. Évitez les lavages et séchages en machine qui abîment et déforment les matières. Laissez sécher sur un cintre à l'air libre, à l'abri du soleil. Pour les blousons en cuir, appliquez de temps en temps du lait bébé pour nourrir le cuir.